Quoi de mieux comme retour qu'un petit mail d'un concurrent qui participait à l'Orient'trail cette année

 

"Bonjour,


Voici un petit CR de la journée d'hier, à l'attention notamment des membres de notre club J3 sport amilly,

Encore merci pour cette super organisation et tous les bénévoles et surement à l'année prochaine, avec je l'espère d'autre J3


Ce samedi, avec Isabelle, nous étions à Mont près Chambord sur  l’Orientrail de La pistes des lucioles.

Mais, késako, l’Orientrail ?

Alors, c’est un trail en 2 parties.

Une première partie en course d’orientation, où il faut retrouver 30 balises savamment distillées dans la forêt de Chambord. Aidé d’un road book et d’une boussole, ces balises sont à localiser à l’azimut, sur la carte ou grâce à des indices. La distance “optimisée” (j’adore cette expression) de cette course est de 23 km.

La deuxième partie de cette épreuve consiste simplement à courir le 18 km nocturne de La piste des Lucioles, avec tous les autres participants, qui, eux, ont passé leur samedi après midi sur leur canapé. LOL !

 

Bref, voilà pour la présentation. Rendez vous donc à 13h30 pour le départ et là surprise, nous ne sommes que 8 inscrits dont un qui ne viendra pas.J’y reviendrai.

 

Briefing, d’avant course, distribution des roadbooks et cartes de pointage et c’est parti pour quelques heures de jardinage à fouiller parmi les fougères plus hautes que nous, franchir des fossés pleins de ronces, suivre des raccourcis improbables ...et faire demi tour, le tout en surveillant le chrono afin de trouver les balises avant qu’elles ne soient enlevées dans un ordre prédéfini. Quelle pression !

Au final, nous avons trouvé les 30 balises en 5h24 pour un total “non optimisé” de 27 km, ce qui est bien mieux que l’année dernière où pour quasiment le même temps et un peu plus de km nous n’avions pu en trouver que 26. Et en plus, nous apprenons à l’arrivée, que bien que derniers, nous sommes les seuls à avoir tout trouvé. Petit espoir de remontée au classement, vite envolé , les 15’ de pénalité par balise non trouvée infligées à nos camarades de jeux ne suffisant pas, l’écart de temps étant trop important.

 

Première partie terminée, il est 19h passé. A peine le temps de passer à la douche puis repas en commun, où il est question de balise (et la 16 tu l’as trouvée ?, pas facile la 4 …), de trail courus ou de projets à venir.

Et, il est déjà temps de se préparer pour la suite. Départ prévu à 21 h.

 

Quelques étirements légers sur le stade où nous profitons de la toujours super ambiance de La piste des lucioles. 2 autres courses au programme, un 7 et un 35. Je pensais d’ailleurs y croiser quelques J3, mais pas vu la queue d’un. Sûrement du à l’éclairage aux flambeaux et aux fumigènes qui participent néanmoins, avec la musique qui va bien, à élever le niveau de motivation de tout un chacun. Pour notre part, Pirates des Caraïbes aura bien du mal à nous “ remettre dedans” et on se demande bien ce qu’on fait là !

 

Départ tranquille en queue de peloton, comme d’hab. Nous prenons les km les uns après les autres en prenant soins d’éviter les racines qui se font un malin plaisir à se soulever à notre passage, ou alors c’est peut être nous qui avons du mal à lever les genoux….à voir.

Le vélo balai nous suit patiemment. Plus nous avançons et plus les km sont longs, sûrement dû à un effet d’optique avec la puissance de la frontale qui diminue….à voir . Quelques centaines de mètres avant l’arrivée, nous nous faisons dépasser par le 1er du 35 parti 15’ plus tôt. On le laisse profiter de sa victoire en solo mais on aurait pu facile le suivre….à voir ! Puis nous arrivons enfin, sous les acclamations de la foule (enfin, du speaker) qui précise tout de même que bien que derniers du 18, nous avons participé l’après midi même à la course d’orientation. Ouf, l’honneur est sauf.

 

Fin de la deuxième partie. P’tite soupe, p’tite douche et retour tranquille par les petites routes solognotes.

 

Ah, j’ai failli oublier, cerise sur le gâteau (arrgh non plus de sucré !!!!) bon ben olive sur la pizza alors, Isabelle, termine première féminine, podium, récompense, Marseillaise (non j’déconne pour la Marseillaise). Bon il est vrai qu’étant la seule …. mais bon, il fallait finir. Pour ma part, je résume, 8 inscrits, un non partant, un abandon entre les deux courses,  des récompenses pour les 3 premiers hommes et femmes (rappel , il n’y en à qu’une !)….le 4ème masculin et moi  même sommes donc cordialement invités à recevoir les récompenses des 2ème et 3ème féminine. Sympa.

 

Comme dit plus haut, nous n’étions que 7. Grosse déception des organisateurs qui pour cette troisième édition espéraient une plus grande participation. Après une 1ère édition à 12 puis une 2ème à 8, il fallait de la motivation pour se relancer dans l’aventure. Certains d’entre vous ne savent que trop ce que l’organisation d’une telle course demande comme investissement. Les organisateurs envisagent quelques modifs pour une éventuelle 4ème édition, notamment une annulation si un quota de participant n’est pas atteint à une date donnée. Il serait vraiment dommage qu’un tel concept, assez rare à ma connaissance disparaisse. Peut être que le terme “course d’orientation” fait peur aux non initiés ou que pour les “vrais” une épreuve l’après midi ampute les chances d’une “perf” le soir. Je ne sais pas pourquoi ça ne prend pas, mais quoiqu’il en soit ce n’est pas une question d’organisation car tout y est nickel, du parcours à la sympathie de tous les bénévoles.

Alors si vous n’avez rien de prévu dans un an jour pour jour , n’hésitez pas, ça vaut vraiment le coup."

Merci à lui pour ce mail sincère